MELBOURNE, L’AUSTRALIE COSMOPOLITE

Actuellement au Vietnam, nous avons quitté l’Australie depuis maintenant 3 semaines et il est plus que temps de faire un rapide debrief de nos 3 mois à Melbourne.

Après avoir séjourné 2 mois dans le Western Australia avant d’arriver dans le Victoria, nous pouvons affirmer que Melbourne est la ville australienne la plus vivante de notre périple. Souvent comparée avec Sydney (plus à l’est dans le New South Wales), son climat incertain participe au charme de la ville mais reste surprenant au regard du reste de l’Australie. La ville est connue pour sa capacité à faire vivre les 4 saisons dans une même journée.

fullsizeoutput_b34fullsizeoutput_b35

La coût de la vie est globalement élevé. Les loyers dans le centre ville (CBD) sont supérieurs à Paris par exemple (1500$ pour une chambre double dans une colocation de 4 chambres). Un ticket de transport coûte 4$ par personne, et le prix d’un bon restaurant peut rapidement atteindre 50$ par personne. En revanche, il est important de préciser que le rapport entre rémunération et coût de la vie est globalement bien meilleur qu’en France.

fullsizeoutput_b32

fullsizeoutput_b23
Circle Lane, permettant de faire le tour du CBD

Première étape de notre installation à Melbourne : la recherche de logement. Les groupes Facebook comme « Melbourne French Team » ou « Flairy Floss Real Estate » (peu connu des français) sont la principale source d’offres avec Gumtree (l’équivalent du Bon Coin). Citons également « Flatmates », service payant de mise en relation entre offre et demande de colocations. Notre principal conseil, même si la concurrence est très importante à Melbourne, est d’être convaincu du bon choix de son logement, tant sur le plan de la propreté que de l’ambiance générale.

33350605236_66674af704_o
Réflexion intensive pré-signature du bail

Dans notre cas, nous avons signé précipitamment notre bail, et constaté par la suite que nous n’avions pas la même notion de propreté que les autres occupants… Cela est dur à déceler lors de la première visite, mais prenez au moins le temps d’ouvrir les placards et de parler avec tous les colocataires !

Nous avons été plutôt chanceux dans notre recherche de boulot, grâce à une arrivée dans une période plutôt propice (courant janvier). Tous deux salariés après deux semaines de recherches, nous avons travaillé dans une crêperie (beaucoup d’heures mais salaire faible) et des boutiques de luxe (peu d’heures mais salaire confortable). Il est bon de savoir que les backpackers sont majoritairement employés via des contrats casual (pas d’engagement dans la durée du contrat et dans le nombre d’heures par semaine), par conséquent les deux parties sont libres et les plannings peuvent être fluctuants. Il est fréquent de cumuler différents emplois part time en Australie. Point positif, un emploi du temps parfois allégé permet de découvrir certains bâtiments emblématiques de la ville, comme la bibliothèque d’Etat du Victoria ou les maisons colorées des quartiers alentours.

fullsizeoutput_b3dfullsizeoutput_b26fullsizeoutput_b42fullsizeoutput_b43

Tout ne fut pas rose à Melbourne, mais cela a été compensé par le caractère singulier et cosmopolite de la ville. Les australiens sont détendus, avenants, et riches d’origines extrêmement diverses. Vous pouvez aisément discuter avec 10 personnes originaires de 10 pays différents dans une même semaine. Nous avions eu écho d’un possible manque de sympathie pour les français dans certaines régions, mais tout notre voyage en Australie a démenti ces idées reçues. La grande majorité des locaux n’hésitent pas à s’asseoir avec vous pour discuter ou donner quelques conseils.

La volonté municipale de maintenir et favoriser l’expression artistique (artistes de rue, graphs et peintures, musiciens, chanteurs), participe également à l’atmosphère décontractée de Melbourne.

fullsizeoutput_b45fullsizeoutput_b44fullsizeoutput_b3cfullsizeoutput_a35fullsizeoutput_b3bfullsizeoutput_b27fullsizeoutput_b2cfullsizeoutput_b2afullsizeoutput_b29

Nous avons particulièrement apprécié lors de nos balades de découvrir un nouveau graph ou peinture à chaque coin de rue, dans le CBD comme dans les quartiers voisins (Fitzroy, Carlton, St Kilda), souvent très agréables à vivre.

fullsizeoutput_b3ffullsizeoutput_b3efullsizeoutput_b31fullsizeoutput_b3032548184104_d23b47c44f_ofullsizeoutput_b2ffullsizeoutput_b2e

Les musiciens, chanteurs, et groupes prennent possession de la ville et des rues animées chaque jour, pour faire partager leurs talents, plus ou moins important mais souvent d’une grande qualité. Nous avons également rencontré des personnages atypiques sans talent particulier mais simplement hilarants…

Comme vous pourrez le constater dans nos précédents articles consacrés aux restaurants et brunchs de Melbourne, la diversité culinaire que propose la ville offre la possibilité de découvrir de nombreuses bonnes adresses.

fullsizeoutput_b28fullsizeoutput_b41fullsizeoutput_b40

Enfin, même si n’avons pu eu l’occasion de nous baigner sur les plages de St Kilda (alerte pollution, alerte requin, mauvais temps), le quartier vaut le détour pour observer les fameuses cabanes et une importante colonie de pingouins nichant au bout de la jetée principale.

fullsizeoutput_b39fullsizeoutput_b37fullsizeoutput_b3a33263290151_8ca2dab6b1_o

Laura & Leo


Liens

Coût de la vie à Melbourne : www.numbeo.com/Melbourne

Flairy Floss Real Estate : www.facebook.com

Melbourne French Team : www.facebook.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s